Accueil du site > Assurance > Assurance de prêt

Assurance de prêt

NEGOCIER PAR NOTRE INTERMEDIAIRE LA MISE EN PLACE DE L’ASSURANCE DE PRET

La négociation indépendante de l’assurance de prêt et du crédit permet d’optimiser le coût global et améliore souvent la garantie de votre crédit. Elle est une variable importante du T.E.G. (taux effectif global) et de la situation de votre prêt en cours ou au terme.

Vous cherchez un tarif avantageux ? Vous présentez un risque particulier ? (médical, sportif, professionnel, etc.).

Chaque situation mérite la recherche au moins d’une solution.

Vous pouvez nous solliciter également pour renégocier votre assurance déjà en cours et diminuer le coût global de votre crédit ou bien modifier ses garanties, revoir les tarifs à la baisse suite à une nouvelle situation, revoir les garanties suite à un changement de risque.

IMPORTANT  : Pour certains contrats d’assurance déjà en cours, vous avez l’obligation de déclarer tout changement de situation générant la modification du risque de départ (statut professionnel, statut de fumeur, zone géographique, kilométrage professionnel, risque sportif, etc.).

C’est peut-être le moment de faire le point sur votre contrat et ses cotisations.

Notre principale qualité est d’être absolument indépendants des compagnies d’assurances dont nous proposons les produits ; le conseil est donc objectif et centré sur vos intérêts.

LES GARANTIES EXISTANTES

Le risque de décès

- En cas de décès de l’emprunteur, ses héritiers sont tenus de rembourser la dette qu’il avait contracté auprès de l’organisme de crédit (sauf dans le cas d’un refus de la succession). S’ils sont insolvables, l’organisme de crédit risque de ne pas pouvoir recouvrer sa créance et de voir brusquement et définitivement s’arrêter le remboursement du prêt qu’il avait consenti. En souscrivant un contrat d’assurance, le prêteur se prémunit contre ce risque. Si le sinistre survient, l’assureur se substituera au débiteur dans le règlement de la dette.

Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (P.T.I.A.)

- La garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) intervient lorsque l’assuré est reconnu définitivement incapable de se livrer à une occupation ou à un quelconque travail pouvant lui procurer gain ou profit, son état le mettant dans l’obligation d’avoir recours à une tierce personne pour accomplir les actes de la vie courante.

L’invalidité permanente totale ou partielle (I.P.T. et/ou I.P.P.)

- L’invalidité permanente de l’emprunteur peut donner lieu à plusieurs types de garanties, selon que l’incapacité qui en résulte est totale ou partielle. La plupart des contrats prévoient que lorsque l’invalidité de l’assuré est totale, elle donne lieu au versement des mêmes prestations qu’en cas de décès. Ainsi la compagnie d’assurance rembourse-t-elle à l’organisme prêteur le capital restant dû par l’assuré à la date du sinistre.

Lorsque l’invalidité est partielle, les contrats prévoient généralement la prise en charge par la compagnie d’assurance des échéances de prêt au fur et à mesure de leur exigibilité. Cette prise en charge peut toutefois être réduite proportionnellement au taux d’incapacité reconnu à l’assuré.

Par exemple, la convention contient une clause aux termes de laquelle en cas d’incapacité permanente partielle comprise en 33% et 66%, les prestations sont égales à N/66 du montant des échéances du prêt (N = taux de l’incapacité permanente de l’assuré).

Incapacité temporaire de travail (I.T.T.)

- Elle permet la prise en charge par la compagnie d’assurance du remboursement des échéances de prêt, lorsque l’emprunteur est empêché temporairement, par une maladie ou un accident, de se livrer à une activité rémunérée. Les contrats prévoient généralement que l’interruption de travail doit être totale. La prise en charge intervient le plus souvent au terme d’une période de franchise dont la durée varie généralement selon les contrats de 30 à 90 jours.

Chômage

La couverture du risque chômage permet à l’organisme prêteur de s’assurer du remboursement des échéances de prêt, en cas de perte d’emploi de son débiteur, l’assureur se substituant à ce dernier dans le règlement de la dette.

- Les compagnies d’assurance n’acceptent de prendre en charge que dans certaines limites et sous certaines conditions strictement définies.

Une période de carence est généralement instituée pour la prise en charge des échéances par la compagnie. Un délai de franchise peut également être prévu s’ajoutant à la période de carence.

A savoir  : à compter de 2010, les banques seront tenues d’accepter l’assurance choisie par l’emprunteur, à condition qu’elle apporte des garanties équivalentes (voire supérieures) à leur assurance.

Nous vous conseillons de nous solliciter pour choisir votre assurance, car comme vous pouvez le comprendre, la souscription du contrat ne peut pas reposer uniquement que sur son tarif. Il est absolument nécessaire de faire un point sur votre statut professionnel et vos objectifs de prévoyance.

Bon à savoir !

La souscription d’un contrat d’assurance groupe auprès de l’organisme bancaire lie généralement la cotisation d’assurance à celle de l’échéance du prêt. Dans le cas d’un sinistre (décès, arrêt de travail, etc..) pendant une période litigieuse et d’échéances impayées avec l’organisme bancaire, votre prêt peut ne pas être assuré pour cause de défaut de paiement.


Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0 Mentions légales Haut de page

© 2009 CG Courtage - 1, route de Tarbes 31170 Tournefeuille - 05 61 86 22 63

Création du site